2 rue Saint Eloi - Les Herbiers
02 51 64 95 95
contact@agencemorgane.com

Halloween, des origines au marketing

Halloween, des origines au marketing

Chaque année le soir du 31 octobre, nous retrouvons les rues envahies de bambins réclamant bonbons et diverses friandises pour vous épargner d’un sort maléfique qu’ils pourraient bien vous lancer, le tout dans des déguisements plus ou moins horrifiques. Pirates, sorcières, princesses, vampires, clowns ou super-héros, Halloween est une occasion à saisir pour les marques. Pour preuve, les dépenses liées à la fête atteignent plus de 8 milliards de dollars aux Etats-Unis !

Halloween, une origine celtique ?

A l’origine, Halloween est une fête païenne celtique portant le nom de Samain. A l’époque, les celtes fêtaient leur nouvel an au début de l’automne, une nuit de pleine lune. Il semblerait en fait que « Samain » était le nom donné à ce jour particulier qui n’appartenait à aucune des deux années successives, un jour en dehors du temps. La légende voulait que le jour de Samain, les frontières entre le monde des morts et le monde des vivants soient ouvertes. D’ailleurs, en gaélique, on appelle encore aujourd’hui Halloween « Oíche Shamhna ».

Quand le marketing s’empare d’Halloween

Au milieu du XIXème siècle, l’Irlande subit une forte vague d’émigration suite à la Grande Famine. Les migrants irlandais s’installent sur le nouveau continent et emportent avec eux leur culture et leurs légendes. Depuis ce jour, on fête Halloween aux Etats-Unis.

Traditionnellement, les enfants portent des déguisements effrayants et sonnent aux portes de leur quartier pour réclamer des bonbons ; une façon de symboliser les âmes des morts rendant visite aux vivants le soir de Samain.

Face au succès de la fête auprès du jeune public, les marques s’empressent de saisir l’occasion. C’est d’abord l’industrie des friandises qui s’y intéresse. L’exploitation commerciale d’Halloween débute. Aujourd’hui, la célébration a autant d’importance que Pâques ou Noël pour bon nombre de marques.

LE SAVIEZ-VOUS ?

La citrouille n’a pas toujours été le symbole d’Halloween. Il s’agissait à l’origine d’un navet faisant référence à la légende irlandaise Jack à la Lanterne selon laquelle le personnage, Jack, défiant le diable, se voit refuser l’accès à la fois au Paradis et en Enfer. Il est ainsi contraint d’errer dans l’obscurité, éclairé d’une simple bougie plantée dans un navet évidé.

Campagnes de pub à mourir de peur

Burger King & Mac Donald’s : rivalité de l’horreur

Les deux plus grandes marques de fast-food ont l’habitude de se taquiner régulièrement à travers leurs campagnes marketing. Ainsi, en 2016, Burger King avait déguisé l’un de ses restaurants en fantôme Mac-Donald’s. Recouvert d’une grande bâche blanche trouée, le restaurant avait également subit un petit relooking intérieur pour perfectionner son atmosphère la plus effrayante.

AirBnb, une nuit d’effroi

En 2016, AirBnb s’était également amusé dans une campagne marketing atypique pendant Halloween. Elle a ainsi proposé, dans le cadre d’un jeu-concours, de faire gagner une nuit dans le château de Dracula pour 2 personnes. Situé en Roumanie, le château en question (de son vrai nom « château de Bran ») est classé monument historique de la Transylvanie.  Après une visite de la demeure, le couple était ensuite invité à passer la nuit dans deux cercueils au fond de la crypte. Les amateurs de frissons n’ont pas résisté à cette proposition alléchante, la campagne a vite provoqué le buzz et s’est partagée à toute vitesse sur les réseaux sociaux.

Et vous cette année ? Quels sont vos projets marketing pour Halloween ?